Nous utilisons les cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En cliquant sur “Je comprends“, vous acceptez notre utilisation des cookies.

Par Michel Melot

« L’œuvre de Daumier était un art pauvre tout simplement parce que c’était un art de pauvre. Il s’est enrichi avec ses admirateurs, ennobli avec ses admirateurs. Il est aujourd’hui devenu riche pour les riches et resté riche pour les pauvres. Voilà pourquoi Daumier l’insolent, le mauvais sujet, l’honnête et l’irréductible qui a refusé la Légion d’honneur même sous la IIIe République, est devenu un artiste pour tous. »


Michel Melot, « Éloge de Daumier », 2012, p. 12.

Copyright ©2020-2021 Les Amis de Daumier | Tous droits réservés | Mentions légales | Réalisation inPhobulle